Les -18F décevantes !

Les -18 filles se déplaçaient cette semaine à Montbéliard pour affronter l’ASCAP, une équipe qui elle aussi ne comptait qu’une victoire mais qui se trouvait renforcée par certaines filles de l’équipe première qui évoluent habituellement en championnat de France.

 

Dès le début de la rencontre les intentions luronnes étaient claires: retrouver cette assise défensive qui faisaient leur force et qui avait fait défaut la semaine passée. La défense était donc bien en place et les locales avaient énormément de mal à trouver des solutions, malheureusement de l’autre côté les vertes multipliaient les pertes de balle et n’en profitaient donc pas pour prendre un réel avantage. Le score évoluait donc lentement à l’avantage de l’ASCAP mais nos filles ne se laissaient pas distancer, la défense restait solide et posait de grosses difficultés à l’attaque adverse qui devait compter sur des éclairs individuels pour réussir à battre THEVENET dans ses buts qui réalisait elle aussi une grosse mi-temps. Tandis que côté Luron, l’attaque trouvait des solutions collectives très intéressantes. Au moment de rentrer aux vestiaires, les jaunes et bleues ne comptaient qu’une seule petite longueur d’avance (11-10).

Les vertes avaient donc de bonnes raison d’y croire au retour de la mi-temps, surtout si elles parvenaient à garder leur continuité en attaque. Et ce fut le cas durant quelques minutes, ce qui leur permit même de passer devant pour la première fois depuis le début du match (12-13; 38e). Mais l’espoir fut de courte durée pour les haut-saônoises qui retombaient dans leurs travers en attaque: balles reçues à l’arrêt, dribbles inutiles et plus aucune fluidité en attaque, autant d’ingrédients qui permettaient aux Montbéliardaises de vite reprendre l’avantage (17-13; 45e). Et au moment où les filles auraient eu besoin de s’appuyer sur leur défense pour se relancer dans la partie, le contraire se produisit: celle-ci sombrait avec l’attaque, les filles baissaient la tête et le jeu toujours plus brouillon en attaque permettait aux adversaires de prendre un net avantage grâce au jeu rapide, laissant les gardiennes bien seules face aux vagues locales qui se déferlaient sur elles (25-14; 50e). Le mal était fait. La fin de match ne changeait rien et les -18 s’inclinaient finalement sur le large score de 29-19.

Une nouvelle fois les filles n’auront malheureusement pas été capables de produire leur effort durant tout un match, et cela commence à devenir inquiétant quant à leur manière d’aborder les matchs, particulièrement sur le plan mental. Les filles vont maintenant pouvoir profiter de trois semaines  de répits pour reposer les organismes et faire le plein d’énergie pour revenir plus forte en 2018.

 

Prochain match le 14 janvier à domicile face à Besançon.

Attachment