Les seniors F surclassées !

Duel des extrêmes ce week-end pour les seniors filles qui recevaient à Faucogney l’ASCAP, une équipe deuxième du championnat et qui souhaitait qui plus est rebondir après sa défaite de la semaine passée.

 

La mission semblait donc impossible sur le papier mais en début de match les luronnes regardaient les montbéliardaises les yeux dans les yeux et faisaient même jeu égal avec ces dernières. Les débats étaient donc équilibrés et cela se ressentait au tableau d’affichage (8-8 ; 16e). Les vertes trouvaient des solutions intéressantes en attaque et posaient des problèmes à leurs adversaires en défense ; seulement tout cela demandait des efforts de tous les instants et en face la machine jaune ne baissait pas de rythme, les filles marquaient alors une première fois le pas, ce qui profitait à l’ASCAP pour se créer un petit matelas d’avance (10-13 ; 22e). Et cet écart allait malheureusement encore grandir avant la mi-temps puisque les visiteuses étaient toujours aussi incisives, exploitant également le jeu rapide au maximum (12-18 ; MT).

La tâche s’annonçait donc compliquée au retour des vestiaires pour les filles de Lure, tant leur adversaire semblait maitriser son sujet. Pourtant le début de période était à l’avantage des vertes, qui se permettaient de réduire la marque et s’offraient l’espoir d’un exploit (15-19 ; 34e). Malheureusement cet espoir fût de courte durée, les filles de l’ASCAP reprenant les reines du match et ne comptant plus les lâcher : un 6-1 passé aux luronnes en quelques minutes et l’écart passait soudainement à 9 longueurs (16-25 ; 42e). Un écart qui ne se réduira pas jusqu’au coup de sifflet final dans une fin de match tout en maîtrise des montbéliardaises qui ne seront jamais vraiment inquiétées par leurs hôtes du jour. (25-35 ; score final)

Une victoire méritée donc pour l’ASCAP, face à des luronnes qui n’ont pas à rougir de leur prestation, elles qui ont tenu bon durant le premier tiers du match, puis qui n’ont rien lâché et se sont battu jusqu’au bout, mais dimanche la marche à gravir était trop haute pour elles.

 

Prochain match le dimanche 18 février à domicile face à Pontarlier.